Concert d’Emilie Simon – 18 juin 2014

 Avant de partir au Canada, nous avons raté un concert d’Emilie Simon en région parisienne, alors c’est avec soulagement que l’on a appris qu’elle passerait à Montréal le 18 juin.

IMG_5254re

IMG_5255re

Dans la file d’attente devant le club Soda

IMG_5258re

 A l’intérieur du club Soda, il y avait des tables sur les cotés pour se poser et des serveurs proposaient à boire (de la bière encore une fois, puisque c’est la boisson préférée des Montréalais).

Mais comme nous avions peur de ne pas bien voir Emilie, nous avons préférés rester au pied de la scène.

DSC05283re

DSC05282re


DSC05284re

IMG_5261re

IMG_5263re

 

Finalement nous avons bien fait car du monde, il y en avait!

DSC05285re

DSC05286re

Première partie : l’artiste québécois Jérôme Minière en solo avec son guitariste.

DSC05291re

DSC05292re

IMG_5268re

DSC05289re

DSC05293re

Visiblement contente elle aussi d’être à Montréal (où elle était déjà venue), Emilie Simon nous a enchanté une nouvelle fois!






Emilie Simon : Mue

A l’occasion de la sortie de son nouvel album MUE (le 17/03), Emilie Simon a fait un Showcase à la Fnac des Ternes, à Paris (le 26/03).
Etant donné que je devais normalement travailler plus tard ce jour-là, je m’étais faite à l’idée de manquer ça. Mais avec beaucoup de chance, j’ai pu me libérer juste à temps pour que l’on aille la voir.

Voici donc un petit récapitulatif :

Réception de l’album

DSC04400

Et la joie sur mon visage XD

DSC04401

La fameuse tracklist :

DSC04404

Quand vient le jour :

DSC04458re

DSC04457re

DSC04459re

Puis vient le moment des dédicaces :

DSC04462

On dirait que je lui fais la morale, mais ce n’est pas ça.
Elle me demande mon nom, je lui demande de mettre celui de Gil aussi (que je montre du doigt, oubliant que ca ne se fait pas). Nous la remercions pour son travail, la félicitons (c’est difficile d’être original dans ces circonstances).
Enfin, voilà le résultat :

IMG_1440

 

Escapade à Saint-Malo (troisième partie)

Le deuxième jour, nous avons vite avalés notre petit-déjeuner et avons pris le bus pour un petit cours d’Histoire du Canada, au musée Jacques Cartier.

Ce qui est drôle c’est qu’en réservant notre week-end, je n’avais aucune idée de qui était Jacques Cartier. Ce n’ai qu’une fois sur place que notre séjour à pris une allure de pèlerinage.

 P1100538 P1100537 P1100535

Là-bas, nous avons voyagé dans le temps, et à des kilomètres.

Cela nous a beaucoup aidé à mieux comprendre les rapports qu’il peut y avoir entre les québécois et les français, d’une façon générale. Nous sommes d’ailleurs repartis avec de quoi en apprendre encore d’avantage.

P1100539

P1100540

P1100542 P1100541

Après avoir repris des forces au restaurant, nous avons repris notre journée culturelle dans le musée de Saint-Malo, à l’intérieur des remparts.

P1100543 P1100545

 P1100550P1100549

Nous sommes montés tout en haut le temps de faire des photos, en se cramponnant toujours au mur pour ne pas s’envoler. Comme vous pouvez le voir, le temps était bien menaçant à ce moment-là…

 P1100554

P1100564

P1100562

Mais le lendemain, le beau temps était de nouveau avec nous ! De quoi redonner le sourire!

 P1100566P1100569

Escapade à Saint-Malo (deuxième partie)

Il a fallu ensuite que l’on cherche l’hôtel pour aller se débarrasser de toutes nos affaires. On a alors eu la bonne surprise de voir qu’il se situait dans un joli quartier avec que des belles maisons typique de la région.

On aurait cru que des hobbits en sortiraient tellement tout était mignon ! En plus, à quelques mètres de la plage!

P1100451

P1100452P1100453

La plupart des maisons avaient des noms comme celle-ci.

Et voici les deux avenue qui précédaient la notre !  Un signe du destin?…

P1100454 P1100455 P1100456

Nous avons rapidement trouvé l’hôtel, derrière un joli jardin fleuri. En nous voyant arriver, le réceptionniste a rit :

 » Vous amené un parapluie en Bretagne : il a intérêt à être solide avec le vent! « 

P1100457P1100458

P1100459 P1100461

Nous avons rapidement pris nos marques dans la chambre et nous sommes reposés un peu comme on peut le voir ci-dessus!

P1100462 P1100466

Puis on a décidé de quitter l’hôtel pour laisser une trace de notre passage sur le sable, acheter des kawais et surtout aller voir ce qu’il se cachait derrière les remparts de la vieille ville…

DSC_0248

P1100468

P1100472 P1100473

P1100475 P1100476

P1100489 P1100480

P1100482P1100483

P1100484

P1100485

P1100491

P1100492 P1100494

Evidemment, en passant devant un marchand de bonbons, on a craqué!

P1100495 P1100496

P1100497

Mais on est rapidement allé se confesser dans la cathédrale, et admirer l’architecture.

P1100498 P1100499

P1100500

P1100503

P1100505

P1100506 P1100507

Comme la crêperie que nous avions repérée n’était pas encore ouverte, nous avons fait un petit tour sur les remparts, en s’accrochant pour ne pas être emporté par le vent!

P1100508

P1100509 P1100513

P1100510 P1100511 P1100512

Ici on peut voir qu’il y avait du vent !

P1100514

La crêperie Gallo ouvrait ses portes quand nous y sommes allés et nous avons pris 2 kirs royaux bretons pour patienter un peu!

P1100516

P1100519 P1100520

P1100521 P1100523

Ci-dessus : crêpe au caramel au beurre salé pour moi, et crêpe à la frangipane pour Gil.

P1100524DSC_0263

A notre retour à l’hotel, nous avons pu faire un tour dans la piscine pour éliminer tout ça, heureusement!

P1100531 P1100533

Escapade à Saint-Malo (première partie)

On est donc partit le jeudi matin, direction Montparnasse pour prendre le train de 10h08 (après une pause à la boulangerie pour chercher des pains au chocolat)

P1100421 P1100425

 P1100430re

Après 3h de tgv et un sandwich avalé, nous avons pu enfin nous dégourdir les jambes.

P1100433 P1100436

P1100437

P1100439

Et oui, déjà on découvrait ce que pouvait être une bourasque de vent!

Ca nous a d’ailleurs mis un doute quand on a vu cette pancarte. On était pourtant persuadés d’être aller toujours à l’ouest.

P1100440

P1100441 P1100442

P1100444 P1100446

Enfin nous avons trouvé la mer, et là, plus aucun doute, l’air iodée ne trompe pas, nous étions bien à Saint-Malo !

P1100447 P1100448

Escapade à Saint-Malo

Petit retour sur notre week-end en amoureux, ce 23 mai dernier.

J’aurais du filmer Gil quand je lui ai annoncé en rentrant du travail, le mercredi « Demain, je travaille pas, on part en week-end! »

Ca donnait à peu près ça :

P1100583

Il a fallu après qu’il devine notre destination ; pour cela, il a eu droit à des indices (c’était gentil de ma part, au départ, je voulais pas qu’il le sache avant d’y être!) :

1. On aura besoin de maillots de bain!

2. Ma mère a dit « ho! j’ai toujours voulu y aller » (bon, d’accord, cet indice est le plus difficile, mais ça élimine déjà tous les endroits où ma mère est déjà allée…)

3. Jacques Cartier

isaak-JacquesCartier

Après un tour sur la page Wikipedia  de Jacques Cartier, Gil a appris que Jacques Cartier est en fait LE découvreur du Canada. Il s’est tourné vers moi avec un grand sourire.

« On va au Canada?

– Heu, ça c’est pour plus tard »

Il a continué ses recherches et à vu que Jacques Cartier venait de… Saint-Malo!

Je l’ai alors vite rassuré en lui disant que le maillot de bain serait juste pour la piscine intérieur de l’hôtel et il a accepté de me suivre !

zoom_carte_st_malo